TARIF : 325€ HT
DURÉE : 21 HEURES

Maintien des connaissances et obligations (Art. 7 de l’arrêté de référence):

Les personnels titulaires du diplôme SSIAP 1 ayant dépassé la date limite de recyclage ou ne pouvant justifier d’au moins 1607 heures d’activité d’agent de sécurité durant les 36 derniers mois doivent se soumettre à une remise à niveau pour accéder à l’emploi.

Agent de service de sécurité incendie qualifié SSIAP 1 en activité.

Le candidat doit être titulaire du diplôme SSIAP1, d’une équivalence ou des diplômes ERP1 et IGH1.

Les titulaires des diplômes doivent, au préalable, être titulaires d’une qualification de secourisme en cours de validité pour être admis en remise à niveau.

Soit Justifier de 1607 heures d’activité SSIAP1 lors des 36 derniers mois (sinon RANSSIAP1)

Soit fournir un certificat médical daté de moins de 3 mois

Arrêté du 02 Mai 2005 modifié relatif aux missions, à l’emploi et à la qualification du personnel des services de sécurité des ERP et des IGH.

FONDAMENTAUX DE SÉCURITÉ INCENDIE

  • évacuation des occupants
  • accessibilité et mise en service des moyens de secours
  • principes généraux de sécurité

PRÉVENTION

  • évolution de la réglementation 
  • accessibilité du public

MOYENS DE SECOURS

  • agents extincteurs + SSI
  • moyens d’extinction

MISE EN SITUATION D’INTERVENTION

  • l’action face à différents contextes
  • l’utilisation des moyens de communication mobiles

EXPLOITATION DU PC INCENDIE

  • différents matériels du poste de sécurité
  • réception des appels d’alerte interne
  • accueil des secours
  • information de la hiérarchie

RONDES DE SÉCURITÉ ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX

  • objectif de la ronde
  • modalité de réalisation
  • contrôle des rondes et renseignement de la main courante
  • utilisation des moyens de communication mobiles
  • mesures adaptées de protection des travaux

Une appréciation sur les actions de l’agent sera transmise à l’employeur.

Capacité d’accueillir jusqu’à 15 stagiaires.

Locaux :

  • Une salle de formation dédiée par session de CQP, d’une surface minimum de 25 m², ainsi que des sanitaires hommes et femmes et une zone de détente
  • Une surface intérieure ou une surface extérieure suffisante pour permettre l’exercice de ronde de surveillance sur un parcours, d’une distance minimale de 100 mètres, avec 8 pointeaux fixes et comprenant :
    • Des escaliers ; ou
    • Des couloirs ; ou
    • Des salles (à l’exclusion de la salle utilisée pour les cours théoriques) ; ou
    • Un parking.
  • Une zone permettant l’emploi d’extincteurs sur feu réel ou un bac à feu écologique à gaz.

Moyens de secours :

  • Des blocs d’éclairage de sécurité, permanent et non permanent (possibilité de démontrer le fonctionnement en cas de coupure de l’alimentation en énergie)
  • Des détecteurs d’incendie et déclencheurs manuels 
  • Un extincteur en coupe, douze extincteurs à eau, un extincteurs CO2 
  • Plusieurs têtes d’extinction automatique à eau non fixées 
  • Les matériels nécessaires à l’obtention de l’habilitation INRS
  • Des mannequins nourrissons, enfants et adultes permettant la formation SST
  • Un défibrillateur de formation automatique externe ou semi-automatique
  • Un cahier de suivi de l’entretien sanitaire du matériel secourisme
  • Des gants adaptés pour l’exercice des palpations de sécurité
  • Un magnétomètre en état de fonctionnement (détecteur de métaux portatif)
  • Engins pyrotechniques permettant la réalisation de mise en situation pratique pour leur neutralisation

Un lieu dédié et indépendant propre à la mise en place d’un Poste Central de Sécurité dont les principaux équipements de sécurité sont installés de façon permanente et fixe

Poste Central de Sécurité pédagogique :

  • Un Système de Sécurité Incendie : une centrale de mise en sécurité incendie ou un système analogue, équipée de voyants réglementaires pouvant permettre de localiser l’incident et de générer une alarme et une alerte en cas de feux et de défaut d’alimentions
  • Un système de pointage et d’enregistrement des rondes permettant d’organiser des exercices pratiques avec 6 points de contrôles dont les points d’événement « incendie », « fuite d’eau » et « effraction » ;
  • 3 appareils émetteur-récepteur dont un est équipé de la fonction protection du travailleur isolé (PTI) ou dispositif d’alarme pour travailleur isolé (DATI) ;
  • 3 téléphones, et les consignes d’emploi, permettant de simuler une communication entre le poste de contrôle et un interlocuteur situé dans une pièce différente ;
  • Une armoire à clés comportant différents types de moyen d’accès ;
  • Une centrale d’alarme intrusion ou un système analogue en état de fonctionnement reliée à différents types de détecteurs ;
  • Un système de vidéosurveillance équipée d’au minimum 3 caméras ;
  • Un registre de consignes ;
  • Un registre de clés, de badges et de visiteurs ;
  • Un modèle de permis feu,
  • A minima, un ordinateur dédié permettant d’établir un compte-rendu, une main courante électronique, un rapport d’anomalie fonctionnelle et permettant d’archiver les rondes effectuées sur les quatre dernières sessions de formation ;
  • Un modèle de main courante et de rapport d’anomalie en version papier

20 jours

SESSIONS DE FORMATION

06 AU 08/03/2024

17 AU 19/04/2024

22 AU 24/05/2024

12 AU 14/06/2024

10 AU 12/07/2024

18 AU 20/09/2024

09 AU 11/10/2024

20 AU 22/11/2024

11 AU 13/12/2024

06 AU 08/03/2024

17 AU 19/04/2024

22 AU 24/05/2024

12 AU 14/06/2024

10 AU 12/07/2024

18 AU 20/09/2024

09 AU 11/10/2024

20 AU 22/11/2024

11 AU 13/12/2024